Les 4 meilleures randonnées autour du Lac de Monteynard
Les 4 meilleures randonnées autour du Lac de Monteynard

Les 4 meilleures randonnées autour du Lac de Monteynard

Vous voulez faire de la randonnée lac Monteynard pour explorer davantage ce coin de la France ? Dans ce guide, nous avons passé en revue notre collection complète de randonnées et d’itinéraires de marche en Isère pour vous proposer les meilleurs itinéraires de randonnée Monteynard. Pour savoir laquelle de nos randonnées en Isère est la bonne pour vous, parcourez nos conseils.

Le lac de Monteynard-Avignonet

Le lac de Monteynard-Avignonet est une retenue d’eau artificielle de la centrale électrique d’électricité de France sur la rivière du Drac. Il appartient au département de l’Isère et est délimité par les canyons du Drac et de l’Ebron.
Le lac a été créé en 1961, lors de la construction du barrage de 145 mètres de haut. Il mesure 10 kilomètres de long et, à certains endroits, jusqu’à 300 mètres de large.
Souvent venteux et ondulé, on considère le lac de Monteynard-Avignonet comme l’un des meilleurs endroits d’Europe pour la pratique de la planche à voile et du kitesurf. C’est également un site important pour la pêche, car il abrite une grande variété d’espèces de poissons. D’ailleurs, il est possible de s’y baigner.
Le lac de Monteynard-Avignonet est bordé par les communes suivantes :
– Avignonet
– Cognet
– Marcieu
– Mayres-Savel
– Monteynard
– La Motte-Saint-Martin
– Roissard
– Saint-Arey
– Sinard
– Treffort

Les passerelles himalayennes de Monteynard

Randonnée Passerelles Himalayennes

Les passerelles himalayennes de Monteynard offrent une vue imprenable sur le lac ainsi que sur les sommets du Trièves, de la Matheysine et du Vercors. Respectivement longues de 180 m et de 220 m, ces deux passerelles himalayennes ont été construites en août 2007. Elles traversent l’Ebron et le Drac, et vous permettront de marcher à des hauteurs vertigineuses, entre 45 et 85 mètres au-dessus de l’eau.
Ces passerelles métalliques suspendues entre ciel et eau relient le Trièves à la Matheysine, depuis Mayres-Savel ou Treffort. Cet itinéraire essentiellement forestier est spectaculaire et contrasté, avec de superbes points de vue sur le lac, le Sénépy (1 769 m) et le Vercors.
En haute saison, il est possible de faire un circuit, avec un transfert en bateau. L’itinéraire est cependant accessible toute l’année, en aller-retour. Le circuit complet de 12 km avec une courte traversée en bateau prendra environ 4 h 30 si vous êtes un bon marcheur, et 2 h 30 si vous êtes un vététiste accompli.
Avec de jeunes enfants, optez pour le retour à la passerelle de l’Ebron. Il est beaucoup plus court, mais concentre tous les ingrédients d’une escapade nature sensationnelle.

Sénépy

Le Sénépy est une montagne située en Matheysine, dans les Alpes Dauphinoises du sud-est de la France. D’une hauteur de 1 769 m, il domine la vallée de la rivière Drac, le lac de Monteynard, le Trièves et le plateau sur la rive opposée. Il est principalement recouvert d’alpages.
Pour une randonnée près du lac Monteynard, vous pouvez suivre cet itinéraire. Il vous fera passer par les anciennes cités minières de Susville et de La Motte-d’Aveillans. Vous contournerez aussi la montagne de Sénépy, jusqu’à 200 mètres de hauteur. En sortant de l’Office de tourisme de La Mure, remontez la rue du Breuil, puis prenez la rue Jean Jaurès pour sortir de la ville. Tournez à gauche vers La Motte d’Aveillans.
Vous passerez devant l’ancienne gare de La Mure, puis traverserez le bassin minier de Villaret, où était répartie la “Centrale” (l’essentiel des infrastructures minières de la Matheysine). Après le Villaret, vous arriverez à La Motte-d’Aveillans, autre pôle minier. À La Motte, visitez le musée Image de la Mine, puis prenez la D116 en direction de La Motte-Saint-Martin, Marcieu et Mayres-Savel.
Une fois arrivé à la bifurcation menant à la plage de Savel, continuez à rouler vers Saint-Arey puis Prunières, où vous pourrez admirer l’ancien chevalement de la mine de Rioux. En montant vers La Mure, vous passerez devant le théâtre et l’église Notre-Dame de l’Assomption. Ensuite, vous rejoindrez votre point de départ.

Matheysin

Randonnée Matheysin

Le plateau Matheysin culmine à plus de 900 mètres d’altitude. Il s’étend des lacs de Laffrey à La Mure. Il est bordé par :
– les massifs du Tabor et du Grand Serre à l’Est,
– le Sénépy et le Conest à l’Ouest,
– les gorges du Drac au Sud, qui le sépare du Trièves.
On y trouve 4 lacs glaciaires (Lac Mort, Laffrey, Petichet et Pierre-Châtel), haut lieu des activités nautiques et aquatiques. Le plateau offre un panorama exceptionnel sur l’Obiou, qui domine le territoire.

Le circuit des passerelles

Le départ peut se faire indifféremment de Mayre-Savel ou de Treffort. Le bateau assure le service de mai à octobre. En dehors de cette période, il faudra faire l’itinéraire dans les deux sens.
Depuis Mayre-Savel, garez-vous sur l’un des parkings indiqués “Passerelle”. Rejoignez la passerelle du Drac et traversez-la pour rejoindre l’autre rive. Prenez alors le chemin à droite et suivez-le jusqu’à un chemin qui arrive près de Villarnet (ou vous pouvez choisir de suivre le chemin qui monte en face de la passerelle). Suivez la route sur une centaine de mètres, puis prenez le chemin qui monte à gauche (panneau “passerelle”), et coupez à nouveau la route. Traversez-la et continuez sur le chemin balisé qui serpente dans la forêt, passe près du pont de Brion et rejoint le 2e bridge sur l’Hébron. Traversez-le et continuez sur son côté jusqu’à la plage de Treffort.
De Treffort, vous pouvez prendre le Mira pour traverser jusqu’à la plage de Savel et rejoindre le point de départ, ou faire le chemin inverse.
Remarque : il existe des haubans sous le pont pour empêcher le pont du Drac de se balancer. La conception du pont s’inspire des ponts suspendus simples traditionnels utilisés dans les Andes et l’Himalaya pour traverser des gorges profondes de bord à bord. Les ponts du Drac et de l’Ebron sont connus localement sous le nom de passerelles himalayennes. Comme certains ponts traditionnels de ce type, ils sont stabilisés par des câbles situés sous le tablier.
Ces ponts permettent la pratique de la randonnée pédestre et cycliste de la Matheysine au Trièves, dans le cadre d’un itinéraire de 30 km autour du lac.